the future 2022

Aujourd’hui, avec le contexte COVID que traverse le monde depuis presque deux ans, les tendances de consommation ont été profondément modifiées.

Force est de constater que face aux conditions sanitaires et économiques compliquées, les populations se sont adaptées.

Des formes de travail alternatives, une prise de recul professionnelle favorisée par le télétravail et une envie d’autonomie et de liberté ont vu le jour.

Ces changements, bon nombre de tunisiens, jeunes et moins jeunes, ont décidé de se les approprier et d’en faire une force notamment en se lançant dans l’aventure entrepreneuriale.

 

Engagement, entrepreneuriat et économie : le triptyque gagnant

 

La beauté de l’entrepreneuriat, c’est qu’il revêt une dimension éthique. Il sème sur les champs de la surconsommation et des profits superficiels, les graines d’un avenir meilleur.

Les projets novateurs, l’envie de changer les choses et la détermination d’améliorer son environnement demeurent les principales motivations d’un entrepreneur.

La Tunisie se place d’ailleurs en 82ème position dans le classement des écosystèmes les plus actifs dans le monde selon le rapport de StartupBlink de 2021 ; ce qui démontre une réelle ambition d’innover et de moderniser l’économie.

Mais maintenir l’effort envers et contre tous, n’est pas chose facile. Il est des jours où les la ténacité et la persévérance laissent place au doute. La motivation en prend un coup, et la confiance en soi et en son projet diminuent considérablement.

Structurer ses actions pour en faire un contexte tangible est dans ce cas, essentiel, voire vitale. Et les appuis nécessaires à la survie et au développement d’un projet peuvent se présenter de différentes manières :

 

·         Les mondes sociaux

·         Les relations interpersonnelles

·         Les ressources communautaires

 

Assister, accompagner et dynamiser l’emploi

 

Développer l’entrepreneuriat, c’est avant tout assister les entrepreneurs dans des dispositifs d’accompagnement et abaisser les barrières psychologiques et sociales.

Mais pour cela, il est important de redonner leur place aux entrepreneurs, qu’ils soient d’ailleurs innovants ou ordinaires. Le but étant d’élever l’envie d’entreprendre et de stimuler le sens des initiatives et des responsabilités.

La création de cet écosystème suppose une synergie entre ceux qui font et ceux qui accompagnent ou plutôt, entre les personnes et les ressources avec comme résultat, une projection d’avenir et un impact économique.

 

Conscient de l’importance de la création d’entreprise et convaincu de l’hétérogénéité de l’entrepreneuriat, BIATLABS, l’incubateur de la BIAT,multiplie les initiatives pour stimuler, au niveau national, les comportements individuels et organisationnels et ce, en proposant un programme d’accompagnement dans l’air du temps mais surtout complet et impactant.